Accueil > GTPS

GTPS, une ouverture vers l'Europe

...............................................................................

 

Le GTPS souhaite :

  • Contribuer à la création d’un réseau européen d’échange
  • Agir de concert avec ses homologues dans le domaine de la normalisation et de la méthodologie
  • Partager et faire partager l’organisation d’évènements, congrès, journées techniques, journées d’information, etc…

 

Le GTPS reste attentif à toute proposition dans ce sens.

 

 


Présent et futur du GTPS

 

 

Dans le contexte actuel d'évolution de la profession et du tissu industriel, le GTPS souhaite demeurer :

  • un lieu privilégié d’échanges scientifiques et techniques
  • un trait d’union entre les différents milieux de la pyrotechnie « spatial », « défense » et « industrie »
  • un moyen de promotion de l’industrie des explosifs et de la pyrotechnie

 


Les principales publications du GTPS

 

Le dictionnaire de la pyrotechnie

 

Une 6ième édition totalement franco-anglaise est disponible.

Une 7ième est en cours de rédaction.

 

 

La lettre du GTPS

  

 

Un journal d'information interne aux membres du GTPS et de l'AFP.

 

 


Les principales manifestations du GTPS

 

Congrès

 

- Congrès nationaux : le premier en 1975, puis 1982, 1987, 1989.

 

- Congrès Internationaux: « EUROPYRO » :

  • 1993 à Strasbourg
  • 1995 à Tours
  • 1999 à Brest
  • 2003 à St-Malo
  • 2007 à Beaune
  • 2011 à Reims
  • 2015 à Toulouse (en préparation)

 

Journées techniques 

 

En général, 1 à 3 jours de travail réunissant quelque 50 à 100 experts.

 

Liste des présentations et débats rapportés dans les actes des journées techniques.

  • Mai 1996 : « Sensibilité des matériaux énergétiques et des composants à l’électricité statique »
  • Novembre 1997 : « Fiabilité des composants et systèmes pyrotechniques »
  • Octobre 1998 : « Sécurité des personnes et des biens en pyrotechnie »
  • Juin 2000 : « Rayonnements électromagnétiques et sécurité Pyrotechnique »
  • Juin 2002 : « Les faibles Charges explosives et la Sécurité Pyrotechnique »
  • Juin 2004 : « Méthodologie et contrôle de formation. Habilitation et sécurité pyrotechnique »
  • Novembre 2008 : « Elimination des produits explosifs »
  • Mars 2010 : « Sécurité : le Guide des Bonnes Pratiques »
  • Octobre 2012 : « Etudes de Sécurité : retour d'expériences - Evolutions de la réglementation »
  • Mai 2014 : « Vieillissement des composants pyrotechniques »
  • Octobre 2014 Nouvelles exigences de prévention en pyrotechnie

  • Janvier 2015 Nouvelles exigences de prévention en pyrotechnie

 


Les objectifs du GTPS

 

 

Créé par l’IGA P.Y. HERVÉ en 1969, initialement avec des préoccupations Spatiales, le GTPS a pour but de favoriser les échanges entre les différentes sociétés et organismes membres et de contribuer au rayonnement de la Pyrotechnie.

 

Il est chargé notamment :

  • de constituer un vocabulaire et des règles de pensée communes,
  • d’établir des documents relatifs aux composants pyrotechniques, des méthodes d’évaluation, des règles de sécurité, de mise en œuvre, des recommandations concernant les conditions d’emploi, la métrologie, etc…
  • d’organiser et parrainer des manifestations spécialisées (congrès, journées techniques, expositions, etc…)
  • de contribuer au développement des techniques et des connaissances

 

Un groupe scientifique et technique sans préoccupations commerciales.

 

 


L'organisation du GTPS

 

Les membres

 

Aujourd’hui, 35 sociétés, établissements publics et organismes d’état concernés par la pyrotechnie et ayant approuvé les statuts en vigueur.

L'admission des nouveaux membres se fait lors des assemblées plénières bisannuelles.

 

 

Un organe exécutif : le conseil de présidence.

 

 

Des commissions spécialisées :

 

  • Composants pyrotechniques
  • Dictionnaire
  • Fiabilité
  • Normalisation
  • Transport et sécurité

 

Les travaux des commissions sont appouvés en assemblée plénière avant diffusion.

 

 

Un support constant des établissements membres :

 

  • par le personnel impliqué
  • par un soutien matériel
  • par une contribution financière aux diverses manifestations

 

 

Une association partenaire : l’AF3P

 

Association Française de Pyrotechnie, association régie par la loi de 1901.

 

  • pour gérer les entrées et sorties financières
  • pour assurer la réalisation pratique des manifestations et publications